Les règles de golf 2016-2019 et décisions 2016-2017

Les Règles de golf, éditées par le Royal & Ancient, sont révisées tous les 4 ans et amendées par ce que l'on appelle les Décisions, sorte de jurisprudence du golf, révisées tous les deux ans. 

Les Décisions sur les Règles de Golf permettent de clarifier les questions qui ne seraient pas totalement résolues par le livret des Règles.

 

 golf main

pdf icone 16 Les règles de golf en intégralité

 

pdf icone 16 Les décisions 2016-2017

 

A la différence de nombreux autres sports, le jeu de golf est en majeure partie pratiqué sans le contrôle d'un arbitre ou d'un juge. Le jeu repose sur l'honnêteté du joueur tant en ce qui concerne le respect des autres joueurs que l'application des Règles. A ce code d'honneur, vient s'ajouter ce que l'on appelle l'Etiquette, plus proche cette fois d'un code de bonne conduite, et qui font désormais partie intégrante des Règles. 

Règles

Les Règles de golf, éditées par le Royal & Ancient, sont révisées tous les 4 ans, et amendées par ce que l'on appelle les Décisions, sorte de jurisprudence du golf, révisées tous les deux ans. 

Le R&A et l’USGA gèrent également les Règles du statut d'amateur.

La traduction française de l’édition 2012-2015 des nouvelles règles*, approuvées par Saint Andrews, est gratuite et disponible dans les clubs au concours de Rolex France.

Le comité des Règles de la ffgolf, 

  • assure la traduction, la diffusion, l'interprétation et l'application des règles de golf.
  • veille à la promotion des activités d'arbitrage auprès des licenciés de la Fédération et notamment auprès des jeunes.
  • suit l'activité des arbitres et élabore les règles propres à cette activité en matière de déontologie et de formation.
  • s'occupe de la nomination et la promotion des arbitres.
  • désigne les arbitres pour les épreuves fédérales amateurs et professionnelles.

*Traduction française (approuvée par le R&A) : Jean-Bertrand de Bouÿn, Dale Constans-Gavarry, Mauricette Feuillas, Claude Gourbin, Christian Gresse, Arnould de Lamarzelle, Jean-Pierre Niderprim et Alain Rathery. Avec la participation de Bernard Coudry.

A noter : Un licencié ne peut, à titre individuel, obtenir directement du Comité des Règles de la Fédération Française de Golf un avis sur un litige dont il a été acteur ou témoin. Que la situation présentée corresponde à une "hypothèse d'école" ou à un litige réel, les points douteux ou contestés ne peuvent être référés au Comité des Règles que par le canal du Comité de l'épreuve ou de la Commission sportive du Club concernés.
Si le Comité de l'épreuve ou la Commission sportive du Club concernés ne parviennent pas à prendre une décision, ils soumettront alors le point douteux au Comité des Règles de la Fédération.
Si leur décision est prise mais contestée par le joueur, ce dernier pourra déposer auprès du Comité des Règles de la Fédération, par le canal du du Comité de l'épreuve ou de la Commission sportive du Club concernés, un "exposé concordant" sur les faits de la contestation et demander un avis quant à l'exactitude de la décision.

Le Comité des Règles ne donne une opinion que sur l'exactitude de la décision quant à l'application des Règles mais pas sur l'établissement des faits qui sont du ressort du Comité de l'épreuve ou de la Commission Sportive du Club. 
La réponse du Comité des Règles de la Fédération sera adressée au Comité de l'épreuve ou à la Commission sportive du Club qui l'ont saisi.
Cette procédure est nécessaire ne serait-ce que parce que, bien évidemment, les interprétations diffèrent souvent... et qu'il est indispensable de disposer d'un "exposé concordant" pour analyser valablement un cas. En outre, il est logique pour éviter un engorgement, que les cas soient posés aux Commissions Sportives des clubs qui, le plus souvent, sont à même de régler les litiges soulevés.
Il est rappelé, qu'outre ces dispositions, le Comité des Règles ne rendra un avis que si le litige intervient dans une forme de jeu officielle

 

Aller au haut